loader image

NICE-MATIN

Le groupe d’édition des journaux Nice Matin était en procédure de redressement judiciaire depuis mai 2014. Les salariés de Nice Matin, PNS et ECAZ ont consenti à des efforts conséquents permettant la mise en œuvre d’un plan social sur la base du volontariat au départ et la participation au capital de la SCIC Nice Matin des salariés qui le souhaitaient. Adhérant à cette dynamique, un certain nombre d’acteurs publics et privés ont complété le financement et ont ainsi soutenu le projet de reprise porté par la SCIC Nice Matin. La Provence n’a donc pas confirmé son offre de reprise et a soutenu le projet de reprise porté par la SCIC Nice Matin. L’originalité du dossier réside dans le fait que les actifs ont été repris par une coopérative des salariés.

Write a comment